Sélectionner une page

(Crédits : Reuters) La première manche du budget consacre surtout la baisse de 10 milliards d’euros des impôts de production. Les dépenses filent en 2021 pour relancer l’activité. Au total, 100 milliards d’euros sont prévus pour favoriser la reprise. Coup d’envoi d’un automne budgétaire aux couleurs de la relance […]

Click here to view original web page at www.latribune.fr

Pin It on Pinterest

Share This