Sélectionner une page

La France affronte la crise actuelle avec une organisation logistique désintégrée. Au début de l’épidémie du coronavirus, l’État n’avait en stock qu’une centaine de millions de masques chirurgicaux et aucun masque FFP2. Alors qu’il n’existait plus sur le sol français de véritable filière industrielle pour produire des masques, l’État […]

Click here to view original web page at theconversation.com

Pin It on Pinterest

Share This